Menu

Quels sont les frais additionnels à prévoir lors de l’acquisition d’un 2 roues neuf ?

Pour pouvoir circuler avec votre scooter ou moto électrique, il faut effectuer plusieurs démarches qui sont souvent appelées « Frais de mise en service » par les concessionnaires. Également à prévoir, certains équipements de sécurité sont obligatoires. On vous explique tout sur cette page.

Certificat d’immatriculation (obligatoire) :

Avant de faire circuler votre véhicule neuf pour la première fois, vous devez, sous peine d’amende, faire établir dans le délai d’un mois le certificat d’immatriculation, aussi appelé « carte grise ». Vous pouvez faire les démarches vous même. Cependant c’est généralement un service proposé par votre revendeur. Dans ce cas, il s’occupera, en votre au nom, de faire les différentes formalités auprès de la préfecture. Un certificat provisoire vous sera remis au retrait du véhicule et vous recevrez par lettre recommandée votre carte grise définitive sous 5 jours environ.

Un gain de temps indéniable qui n’est généralement pas très coûteux.

GreenMotorShop vous propose bien évidement ce service.

Plaque d’immatriculation (obligatoire) :

Tous les 2 roues doivent disposer d’une plaque d’immatriculation. Cette plaque doit être homologuée. Réalisée par un professionnel (garagiste ou fabricant de plaques ou votre revendeur), votre plaque doit être posée de manière visible et inamovible. Elle porte le numéro qui est inscrit sur la carte grise (désormais appelée certificat d’immatriculation).

GreenMotorShop peut réaliser et installer votre plaque d’immatriculation (personnalisation possible comme le choix de votre département sur demande).

Frais de préparation :

Certains revendeurs peuvent facturer des frais de préparation du véhicule qui se rajoutent au prix initiale de celui-ci. En tout cas chez GreenMotorShop, pas de mauvaise surprise, aucuns frais de ce genre ne sont facturés !

Assurance (obligatoire) :

La souscription d’un contrat d’assurance est obligatoire pour tout véhicule en circulation. Le coût de la prime d’assurance dépendra notamment du profil du conducteur principal, des caractéristiques de votre 2 roues, et du niveau de couverture choisi : minimal ou étendu, selon le type de contrat sélectionné après de votre assureur.

Il est bon de rappeler que la majorité des assurances vous imposera de posséder un antivol Classe SRA si votre contrat prévoit une garantie contre vol.

Gravage (optionnel)

Le gravage (marquage ou tatouage) d’un scooter ou d’une moto consiste à graver les 7 derniers caractères du numéro de série sur plusieurs de ses pièces principales.

Les assureurs, qui sont, après les motards, les premiers concernés par le gravage, ont leurs propres normes en la matière. Le tatouage d’un deux-roues doit être agréé SRA (Sécurité et Réparation Automobile), un organisme professionnel qui se destine à lutter contre le vol auto / moto, et auquel toutes les compagnies d’assurance adhèrent.

Contrairement à l’assurance qui est obligatoire pour rouler au guidon de votre deux-roues, le gravage ne l’est pas sur le plan légal.

Certaines compagnies d’assurance peuvent néanmoins vous l’imposer si votre contrat prévoit une garantie contre le vol.

Vignette Crit’Air (obligatoire en ZCR)

Le certificat qualité de l’air est obligatoire pour :
– circuler dans les zones à circulation restreinte décidées par les collectivités, comme à Paris intra-périphérique.
– circuler en cas de mise en œuvre de la circulation différenciée lors d’épisode de pollution.
Le certificat peut également permettre de bénéficier des avantages mis en place par les collectivités territoriales.
L’apposition d’un certificat qualité reste obligatoire même pour les véhicules et les usages qui bénéficient de dérogations aux restrictions des zones à circulation restreinte ou à celles liées à la circulation différenciée.

Équipements du conducteur / passager (obligatoire) :

Pour circuler en France avec un 2 ou 3 roues (moto, scooter, etc.) ou un quadricycle à moteur (quad) plusieurs équipements nécessaires à la sécurité des passagers ou des autres usagers de la route sont obligatoires : casque, gants. L’absence de ces équipements constitue une infraction et entraîne une contravention.

  • Le port du casque est obligatoire pour le conducteur et son passager.

Le casque doit être homologué (étiquette blanche ECE ou étiquette verte NF). Il doit être attaché. Ne pas respecter cette obligation est puni par une amende pouvant aller jusqu’à 375 €.

  • Le port de gants est obligatoire pour le conducteur et son passager.

Les gants doivent être certifiés CE (vous les reconnaissez à leur étiquette CE et le picto moto). Ne pas respecter cette obligation est puni par une amende pouvant aller jusqu’à 180 €. Le conducteur risque également le retrait d’un point sur son permis de conduire.
Pour plus d’information, cliquer ici.

Lorsque vous conduisez un 2 ou 3 roues à moteur, vous devez avoir un gilet de haute visibilité sur vous ou dans un rangement de votre véhicule. Le gilet doit être homologué avec un marquage CE apposé dessus. Ne pas respecter cette obligation est puni par une amende pouvant aller jusqu’à 33 €. À la suite d’un arrêt d’urgence, vous devez revêtir un gilet de haute visibilité si vous êtes amené à quitter votre véhicule immobilisé sur la chaussée ou ses abords. Ne pas respecter cette obligation est puni par une amende pouvant aller jusqu’à 375 €.

Partager la page

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Dernières news

Produit(s) consulté(s)

Products not found